La paresse comme vérité effective de l'homme

Traduction REGIS GAYRAUD 

À propos

Dans ce texte inattendu écrit en 1921, le peintre suprématiste Kazimir Malévitch se livre à une réhabilitation de la paresse et de l'oisiveté «mère de la vie». Il rappelle que toute civilisation doit tendre à affranchir l'homme du travail, afin de permettre son plein épanouissement.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9791030415049

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    52 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty