Radovan Ivsic et la forêt insoumise

À propos

« À la fin de xviiie siècle, Chateaubriand aurait constaté : «Les forêts précèdent les hommes, les déserts les suivent.» Ce qui pouvait alors passer pour une vue pessimiste sur l'histoire occidentale est devenu réalité qui vaut désormais pour la planète entière.
De son côté, évoquant en 1943 la folie meurtrière du pouvoir, Radovan Ivsic imaginait un personnage, le Roi Gordogane, qui, après avoir tué tout le monde, allait dans la forêt pour anéantir, arbre après arbre, ce qui vivait encore.
Vision prémonitoire de ce à quoi nous assistons aujourd'hui. D'emblée, Radovan Ivsic a su que tout se jouait et allait se jouer dans et autour de la forêt, là où il s'agit moins de retrouver une forêt mythique que de faire vivre, en nous et au dehors de nous, une forêt devenue le théâtre du monde, en ce que tous les enjeux existentiels - politiques, érotiques, poétiques. - s'y rejoignent. »



Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782070108114

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    204 Pages

  • Longueur

    29 cm

  • Largeur

    22.2 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    1 142 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Annie Le Brun

Annie Le Brun est commissaire de l'exposition. Elle est auteur notamment, chez Gallimard,
de Soudain un bloc d'abîme, Sade (1986), On n'enchaîne pas les volcans (2006), Si rien
avait une forme, ce serait cela (2010), Les arcs-en-ciel du noir : Victor Hugo (2012), Sade.
Attaquer le soleil (2014).

empty