Tallandier

  • Sonia Delaunay : la vie magnifique

    Sophie Chauveau

    • Tallandier
    • 3 Février 2022

    Sonia Delaunay s'est longtemps effacée derrière l'oeuvre de son mari Robert qu'elle vénérait. Mais qui est-elle vraiment ? Moderne, exigeante et visionnaire, du couple Delaunay, la vraie créatrice, c'est elle.

    Seule femme peintre parmi l'avant-garde naissante, Sonia souffre de sa réputation de « touche à tout ». Avec ses tissus imprimés, ses meubles, ses objets, ses vêtements, elle fait vivre sa famille, mais surtout crée l'art d'embellir le quotidien. Généreuse, elle se lie d'amitié avec les artistes majeurs de son époque - Apollinaire, Cendrars, Tzara, Diaghilev, Kandinsky - qui s'invitent à sa table et avec lesquels elle collabore dans une camaraderie joyeuse et inventive.
    Sophie Chauveau raconte avec passion le destin d'une artiste exceptionnelle, une vie magnifique, bousculée par deux guerres et toutes les révolutions picturales du XXe siècle.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Cléo de Mérode : icône de la Belle Epoque

    Yannick Ripa

    • Tallandier
    • 17 Mars 2022

    Février 1950 : retirée de la scène depuis seize ans, la danseuse Cléo de Mérode se berce des souvenirs de son incroyable notoriété à la Belle Époque. Plus jolie femme du monde, incarnation de la féminité et de la Parisienne, symbole de la capitale du luxe, elle fut idolâtrée des rois comme des petites gens.
    Pour lui ressembler, toutes copièrent sa coiffure à bandeaux, voire son élégance, popularisées par des milliers de cartes-photographiques. À soixante-quinze ans, la première star française a oublié les revers de son exceptionnelle gloire : sa réputation de cocotte, séductrice, impudique et manipulatrice. Elle croit ne plus être dans les mémoires que l'icône de 1900. Elle se trompe. Dans Le Deuxième sexe, tout juste publié, Simone de Beauvoir la traite d'hétaïre ! Offensée, elle décide d'intenter un procès à la philosophe.
    À partir de sources inexploitées, Yannick Ripa déconstruit la légende pour redonner vie à cette femme, à son entourage célèbre et aux figures de ce temps-là. Cette première biographie est aussi la radiographie d'une époque, devenue un mythe après les horreurs des conflits mondiaux, éclairée ici sous un jour nouveau.

  • Nul n'avait jamais évoqué l'Occupation et les années qui l'ont suivie du point de vue des femmes. Dans cette vaste fresque humaine, Anne Sebba leur rend la parole.

    1940, les Allemands occupent Paris, vidée de ses hommes. Tandis que la vie mondaine bat son plein autour de Josée de Chambrun et que Simone Signoret n'a d'autres choix que de continuer à travailler, Coco Chanel ferme boutique, Germaine Tillion participe aux débuts de la Résistance, Rose Valland refuse d'assister impuissante au pillage des musées et Irène Némirovsky comprend qu'il est trop tard pour échapper à son destin.

    Des scènes des cabarets au camp de Drancy en passant par les loges de concierge et les queues devant les magasins, sans oublier les maisons closes, la vie de vingt millions de parisiennes a été bouleversée par l'histoire.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Le marché de l'art sous l'Occupation 1940-1944

    Emmanuelle Polack

    • Tallandier
    • 20 Août 2021

    Sous l'Occupation, le marché de l'art a été florissant. Une semaine après l'entrée des troupes allemandes dans Paris commence la saisie des oeuvres appartenant aux familles juives.
    Sous la plume d'Emmanuelle Polack se déploie une galerie de protagonistes - marchands, commissaires-priseurs, antiquaires, experts, courtiers, acheteurs, conservateurs. On entre dans le lieu de leurs activités - appartements, galeries, salles de ventes aux enchères, palaces, banques.
    Une faune d'intermédiaires peu scrupuleux profite de la confiscation des oeuvres. On découvre le destin tragique de galeristes juifs victimes de l'« aryanisation » du monde de l'art. Après la guerre, peu de sanctions seront prises. Aujourd'hui, de nombreuses oeuvres n'ont toujours pas été restituées. Elles sont les témoins silencieux de l'Histoire.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Peggy Guggenheim : le choc de la modernité

    Francine Prose

    • Tallandier
    • 2 Septembre 2021

    Héritière d'une richissime famille juive américaine, Peggy Guggenheim (1898-1979) a rassemblé une des plus belles collections au monde d'art moderne.
    Excentrique, anticonformiste, libertine, Peggy Guggenheim éprouve un goût effréné pour l'art et les artistes. Après-guerre, sur les conseils d'André Breton, elle expose à Londres Kandinsky, Calder ou Brancusi. Venue à Paris, elle achète un tableau par jour, aide Giacometti et Picasso, puis elle part à New York où elle épouse Max Ernst. En 1942, sa galerie Art of this Century révèle au public les surréalistes européens et la jeune avant-garde américaine - Jackson Pollock, Mark Rothko. En 1949, installée à Venise, au bord du Grand Canal, dans un palais du XVIIIe siècle, elle expose une somptueuse collection que le monde entier admire encore aujourd'hui.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Des centaines de livres ont été écrits sur Picasso. Mais rares sont ceux qui lui donnent la parole. Ici, c'est la voix de Picasso que l'on entend parler librement de politique, des femmes, du monde de l'art, d'argent, de la vie.
    Cet immense artiste est aussi - mais qui peut en douter - un intellectuel, à tout le moins un homme hors du commun, qui aime discuter, se confronter et affirmer ses convictions. On découvre qu'il manie redoutablement la formule assassine, le trait d'humour, la maxime et l'historiette. On savoure les propos tenus par Picasso à Braque ou Matisse, à ses innombrables amis poètes comme Cocteau, Éluard, Prévert, et, plus rarement, à des journalistes.
    Les souvenirs et confidences rapportés par sa compagne Françoise Gilot, par son ami le photographe Brassaï, par son principal marchand Daniel-Henry Kahnweiler, par sa camarade Hélène Parmelin et par bien d'autres tissent un livre éclairant et surprenant.
    Sous la plume lumineuse de Laurent Greilsamer se dessine une face méconnue de l'artiste. Le monde de Picasso respire sur les cimaises des musées du monde entier, mais c'est aussi un monde de mots à lire de toute urgence.

  • La Collection Pinault fait événement en ouvrant, dans la Bourse de Commerce de Paris, un musée d'art contemporain. Pour transformer ce lieu historique situé au coeur de la capitale, François Pinault s'est adressé, comme il l'avait déjà fait à Venise, à Tadao Ando. Tissant un dialogue entre passé et présent, l'architecte japonais transfigure un des monuments emblématiques du patrimoine parisien.

    Conçu comme une promenade architecturale, le livre s'ouvre sur la colonne Médicis construite à la Renaissance et se ferme sur le cylindre en béton de Tadao Ando. Le lecteur visite également la Halle au blé édifiée sous le règne de Louis XV, transformée en Bourse de Commerce lors de l'Exposition universelle de 1889. Retraçant l'évolution du bâtiment, dans son architecture comme dans ses usages, l'auteur nous livre la première histoire de la Bourse de Commerce, qui a enfin retrouvé son rôle de figure de proue du quartier des Halles rénové.

empty